top of page

Pierre Notte

Les Chiens

C’est une fête de famille comme les autres. Une fête de famille où les chiens sont lâchés entre le buffet, la piste de danse, le punch et le karaoké.

Les chiens, ce sont eux : la mère et le fils, le frère et la sœur, l’oncle et la tante, les cousins, les vieilles copines, tous ces proches, toujours prêts à montrer les crocs et à se déchirer à grands coups de paroles blessantes.

Un jeu de massacre dans une ambiance de fête, joyeusement perpétré par trois comédiens qui incarnent sans répit les 24 personnages de cette soirée. Dans une ronde effrénée, passant sans cesse d’une intimité tordue à une autre, ils dressent un inventaire mordant des chienneries familiales. Chacun s’y reconnaît et c’est réjouissant !

Mise en scène – Eve Weiss

Avec

Geoffrey Palisse – Le fils, un cousin, le petit frère, un jeune homme, une vieille copine, premier ami, la cadette, deuxième camarade, une vieille dame perdue

Jérémy Prévost – L’oncle, l’autre cousin, un vieillard, une vieille copine,  lui, deuxième ami, le grand frère, premier camarade

Johanna Rousset – La mère, la tante, une sœur, elle, l’ainée, la grande sœur, une fille

 

Lumières – Gilles Gaudet

Costumes, Accessoires, Scénographie – Virginie Lecoutre

Décor et scénographie – Cyril Turpin

Son – Camille Audergon

Extraits

le fils se lève - la mère

la mère. qu’est-ce que tu fais - assieds-toi et tout de suite

le fils. je suis debout je me lève - je suis debout et je m’en vais

la mère. tu restes

le fils. je m’en vais

la mère. tu te rassieds tu écrases ton petit cul sur ta petite chaise et tu ne bouges pas d’ici

le fils. je vais crever si je reste - si je reste je crève maman

la mère. on y passera tous - moi la première - pour l’instant tu t’assieds tu bouffes ton rôti et si tu crèves tu crèves sans te faire remarquer

...

une vieille dame perdue se lève et une fille

la vieille dame. ce n’est pas drôle de mourir jeune

la fille. ça y est c’est reparti

la vieille dame. mourir vieux non plus

la fille. eh ben oui

la vieille dame. ça n’est pas très drôle - mourir jeune

la fille. eh ben non

la vieille dame. mais mourir vieux non plus

la fille. eh ben oui

la vieille dame. vivre non plus ça n’aura pas été drôle tous les jours

la fille. ça c’est sûr que ce n’est pas pour ce que tu nous auras fait marrer

la vieille dame. vivre non plus ce n’est pas drôle mais alors mourir

la fille. bon ben maintenant ça va bien - on se tient et on se tait - tu ne vas pas encore nous plomber la soirée

Représentations

A La Flèche Théâtre, 77 rue de Charonne 75011 Paris

Du 7 décembre 2019 au 25 janvier 2020, les samedis à 19h (relâche le 4 janvier)

bottom of page